Facture d’eau en France : Le prix de l’or bleu connait une hausse considérable

facture d'eau en France

Pour la facture d’énergie, l’année 2023 connaît déjà un mauvais départ.

Actuellement, le prix de l’or bleu est actuellement en hausse considérable en France. De nombreuses raisons expliquent cette situation. Toutefois, elle est quand même favorable aux foyers qui surveillent leur consommation.

Une hausse de plus de 18 % sur la facture d’eau pour cette année 2023

À la fin de cette année 2023, on peut constater une hausse de plus de 18 % sur la facture d’eau. Cependant, l’augmentation des tarifs dépend de chaque commune. Ainsi, l’eau est moins chère dans certaines villes, et plus chère dans d’autres. Mais d’une manière générale, le prix du mètre cube d’eau avoisine les 4,14 euros.

À Rennes, on peut constater une augmentation de 1,50 euro par mois sur le prix de l’or bleu. Même si cela ne semble pas conséquent à première vue, son cumul peut nettement alourdir la facture d’eau à la fin de l’année. Cette différence est d’ailleurs palpable pour les foyers ayant un revenu très modeste. Dans certaines communes, comme Nantes, l’augmentation ne s’applique pas au tarif de l’abonnement, mais plutôt au niveau de la consommation de chaque foyer.

À lire aussi : Économie d’électricité : le geste qui vous sera utile pour baisser votre facture

Il faut tout de même noter que cette inflation affecte moins les villes ayant leur propre régie municipale en eau potable. C’est notamment le cas pour Paris, où le prix de l’eau coûte clairement moins cher que dans de nombreuses villes.

Pourquoi une telle hausse de la facture d’eau ?

De nombreuses raisons expliquent cette hausse de la facture d’eau. Tout d’abord, il y a l’inflation des coûts de l’énergie. L’impact est même palpable dans les factures d’électricité. Le prix des réactifs nécessaires pour rendre l’eau potable devient de plus en plus cher au fil des années. Dans cette même optique, les charges attribuées à l’assainissement de l’eau potable engendrent des surcoûts sur le budget alloué.

Par ailleurs, une des raisons qui justifient l’augmentation de la facture d’eau est la convergence tarifaire. En effet, comme on peut le voir plus haut, les prix sont différents dans chaque commune. Certains proposent des tarifs moins chers que d’autres. Pourtant, avec l’inflation, il est impossible de ramener le prix à la baisse. Il faut donc converger vers une hausse de la facture.

À lire aussi : Crise énergétique : un tarif garanti pour les TPE

Une inflation favorisant les ménages économes

Même si l’augmentation affecte de nombreux ménages, certaines dispositions s’avèrent être avantageuses pour les foyers économes. À Nantes, la hausse de prix agit sur la consommation de chaque foyer. Ceux qui dépensent moins en eau potable se voient récompensés, tandis que les ménages qui gaspillent seront punis d’une certaine manière.

La tarification se fera ainsi comme suit : l’abonnement est à la baisse de 40 %, mais le prix de l’eau en mètre cube sera de 3,72 euros. Ainsi, les foyers qui consomment moins en eau potable verront une diminution de la tarification dans leur facture à la fin de l’année. Par contre, les ménages les moins vigilants seront assujettis à une augmentation sur le prix final de leur facture annuelle.