Planter des fleurs en hiver : attention, ne vous trompez pas dans votre choix !

Plantes sous la neige

Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, l’hiver ne rime pas forcément avec jardin désert. En effet, malgré le froid, la neige, le gel et le mauvais temps, certaines fleurs persistent. Découvrez les plantes qui continueront de s’épanouir et d’éclore malgré la saison froide. Attention cependant, toutes ne sont pas susceptibles de survivre à l’hiver. 

Ne vous trompez pas dans votre choix : les plantes qui fleurissent toute l’année

Pour commencer, certaines plantations survivent peu importe la saison. Notamment, les plantes vivaces, dont la floraison est spectaculaire. Chaque année, et durant plusieurs années, elles reviennent pour fleurir le jardin. Pourtant, vous n’êtes pas obligé de les replanter. À propos de ces vivaces, voici celles que vous pouvez planter, entre autres : 

  • l’Hellebore noir, aux fleurs blanches en janvier qui deviennent roses au fil du temps et racines noires
  • Le perce-neige est l’une des premières à fleurir à la fin de l’hiver, que vous pouvez placer sur une terre à l’ombre d’une haie ou dans un sous-bois.
  • La cataire, elle ressemble à de la lavande et dégage une agréable odeur mentholée
  • L’astilbe, à placer au bord d’un bassin, par exemple, car elle apprécie l’humidité au niveau des racines.
  • Le cyclamen de Naples, adaptée à une culture en pot, dans une rocaille ou encore en sous-bois, elle persiste de l’automne au printemps.

Parmi toutes ces plantes vivaces, vous devriez celle qui correspond à vos envies ! Contrairement aux fleurs annuelles, vous n’aurez pas à les renouveler, donc préférez celles que vous aimez le plus. 

Planter des fleurs en hiver : celles adaptées à une plantation en janvier et février

Certains types de fleurs peuvent être plantés en hiver, tandis que d’autres ne survivent pas aux conditions climatiques de la saison. À propos de celles qui bravent ce climat, il est même recommandé d’en planter certaines en janvier. 

Pour commencer, nous vous proposons de planter la jacinthe, qui pousse dans des sols riches en humus et légers. Si vous désirez la cultiver en intérieur, mettez les bulbes dans un pot ou un vase spécifique entre septembre et janvier. 

Ensuite, le muflier s’intégrera parfaitement dans des massifs de fleurs vivaces. Entre soleil et légère mi-ombre, la plante s’épanouira. En plus, elle résiste à la sécheresse et peut facilement prendre place à différents endroits comme en pot ou dans des rocailles. 

Pour finir, le robinier est une plante qui s’adapte à de nombreux sols et est peu exigeante. Entre sol sableux et caillouteux, sec et pauvre, neutre ou acide ou sol léger et meuble, frais à modérément sec et légèrement calcaire, cette fleur s’épanouira.