Titulaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés : Peuvent-ils bénéficier du chèque énergie ?

chèque énergie AAH

Le chèque énergie est une aide sociale destinée aux foyers modestes. Les conditions à remplir concernent particulièrement les revenus des ménages.

Avec l’inflation du prix de l’énergie, le gouvernement a décidé de mettre en place un système d’aide pour les ménages. Il s’agit du chèque énergie qui est destiné aux foyers modestes, mais aussi à ceux qui perçoivent des prestations sociales. Qu’en est-il du cas des titulaires de l’Allocation aux adultes handicapés ? Est-ce qu’ils perçoivent cette aide sociale et sous quelles conditions ?

À quoi sert le chèque énergie pour les ménages ?

Le chèque énergie permet notamment de régler toutes les dépenses liées aux besoins énergétiques d’un foyer. Cela inclut en premier lieu le règlement de la facture d’énergie auprès des fournisseurs. Le chèque permet de compenser les lacunes dans les factures de gaz, d’eau ou encore d’électricité.

En second lieu, il permet également de régler les charges d’énergie de la redevance. C’est pratique pour ceux qui vivent dans un logement conventionné par l’État. Enfin, le chèque énergie permet aussi de financer quelques travaux qui sont liés à la rénovation énergétique de votre habitation.

À lire aussi : Chèque énergie bois : saviez-vous que vous pouvez bénéficier de l’aide de l’État ?

Les conditions pour percevoir le chèque énergie

Tout d’abord, cette aide s’adresse à ceux qui résident dans un logement imposable à la taxe habitation. Les habitants de la résidence doivent ainsi déclarer leur revenu auprès du fisc.

Par ailleurs, il y a un conditionnement sur le plafond de revenu pour bénéficier du chèque énergie. Pour un chèque énergie classique, le seuil de plafonnement pour une seule personne ne doit pas dépasser 10 800 euros par an. Le montant alloué varie entre 48 et 277 euros, selon les revenus du ménage. Pour le chèque énergie exceptionnel, le revenu fiscal d’un foyer considéré comme modeste ne devrait pas dépasser les 17 400 euros. Le montant alloué pour ce chèque oscille entre 100 et 200 euros en fonction des ménages.

Dans ce cadre, ces conditions s’appliquent aussi aux titulaires de l’AAH. Leur revenu dépend de ces plafonds pour pouvoir bénéficier du chèque énergie.

Si vous voulez connaître votre éligibilité, il suffit de vous rendre sur le site officiel du gouvernement. Il suffit de remplir le formulaire du test proposé. Pour les bénéficiaires des prestations sociales comme l’AAH, la CAF leur envoie un formulaire à remplir et à rendre instantanément. Le non-respect de cette condition peut induire à une sanction.

À lire aussi : Économie d’électricité : le geste qui vous sera utile pour baisser votre facture

Comment s’effectue le versement du chèque énergie ?

Le chèque classique est versé durant le printemps, tandis que le chèque énergie exceptionnel est versé du 12 décembre 2022 au 27 janvier 2023.

Le versement est automatiquement reçu dans votre courriel une fois que vous avez validé votre éligibilité. Il n’y a pas de démarches administratives à suivre ni de demande à faire. Les conditions de revenu doivent juste être remplies. Dans le cas où vous n’avez pas encore reçu votre chèque énergie, alors que les conditions sont remplies, vous pouvez le notifier sur le site officiel.