Black Friday : des prix trompeurs affichés sur de nombreux sites en ligne

black friday

Des enquêtes ont été effectuées et ont confirmé que plus de 40 % des sites ne respectaient pas les obligations légales.

Grâce au phénomène Black Friday, novembre est pour beaucoup de magasins le mois qui représente le plus gros chiffre d’affaires de l’année. Pour les consommateurs, cette période fait partie des meilleurs moments de l’année pour faire des achats. Moins 40 %, moins 50 %… Avec toute la communication sur le Black Friday, impossible de le rater. Cependant, vous vous êtes déjà sûrement demandé s’il s’agit vraiment de bonnes affaires. Ces derniers temps, on parle beaucoup de prix trompeurs sur de nombreux sites en ligne. Dans cet article, nous vous parlerons de ces prix trompeurs.

Le Black Friday, c’est quoi?

La dénomination “Black Friday” est un terme qui existe depuis fort longtemps. C’est aux États-Unis que cette appellation apparaît pour la première fois, dans la presse américaine, vers les années 1950. Le Black Friday, ou vendredi Noir en français, correspond au dernier vendredi du mois de novembre, le lendemain de Thanksgiving. Le principe du Black Friday est simple : ce jour, les magasins proposent des réductions énormes dans la plupart de leurs rayons (ou carrément dans tous leurs rayons). C’est une occasion pour eux de maximiser leurs ventes et de vider les stocks. Aujourd’hui, le Black Friday va bien au-delà des frontières américaines et a déjà sa place partout dans le monde.

L’enquête effectuée auprès des sites de vente en ligne

Avec l’avènement du Black Friday, certains commerçants profitent de la situation de manière déloyale. Une enquête a été effectuée auprès des sites de vente en ligne. Le lundi 19 décembre, la Commission européenne a publié les résultats des contrôles effectués.

Une analyse a été effectuée sur 16 000 références de produits sur 176 sites de vente en ligne. Grâce à l’intelligence artificielle, les services de la Commission européenne ont pu surveiller de près les sites actifs sur le territoire européen. Cette analyse a fait ressortir des chiffres plus prévisibles qu’étonnants : 43 % des sites web qui ont été contrôlées ne respectent pas les obligations légales. Ces réglementations tournent autour de l’affichage et du prix le plus bas appliqué sur les trente derniers jours.

Les réglementations à respecter

L’Union européenne a imposé des règles pour protéger les consommateurs des réductions mensongères. En France, la directive “Omnibus” appliquée depuis mai durcit les sanctions.

Si un commerçant souhaite faire une remise, ce dernier doit prendre comme référence le prix le plus bas appliqué sur son produit les trente derniers jours. Il doit ensuite l’afficher. Ne pas respecter cette règle est passible de deux ans d’emprisonnement et jusqu’à 300 000 euros d’amende. Sur un certain nombre de produits contrôlés, 23 % des promotions ne respectaient pas cette règle.

Qu’en est-il des prix gonflés?

Vous avez peut-être déjà constaté que certains prix des produits ont l’air “gonflés”. Eh bien, l’UFC-Que choisir confirme que ces méthodes ne sont pas nouvelles et critique d’ailleurs les limites de la directive Omnibus, censée protéger les consommateurs.

Dans son article, l’association UFC-Que choisir a montré comment les commerçants contournent les réglementations. Pour faire en sorte d’afficher des rabais plus attrayants, certaines enseignes gonflent les prix de leurs produits un mois avant l’échéance du Black Friday. De ce fait, il est devenu difficile de se faire une idée réelle du prix normal d’un produit.